HISTORIQUE

Béatification du vénérable Jean-Baptiste de La Salle (19 février 1888)
Béatification du vénérable Jean-Baptiste de La Salle (19 février 1888)

Le fondateur

Saint Jean-Baptiste de la Salle naît le 30 avril 1651. Il fonde la congrégation des Frères des Ecoles Chrétiennes au XVIle siècle, il y a 350 ans. Il propose une école gratuite pour éduquer les enfants des familles pauvres.

 

Au service des jeunes et prioritairement des défavorisés

L'école lasallienne place les enfants et les jeunes au centre de son organisation et de ses préoccupations quotidiennes. C'est pour eux, et d'abord pour ceux qui étaient abandonnés, que J.-B. de La Salle a créé ses écoles.

 

L'articulation entre la transmission de connaissances et de savoir-faire, l'acquisition d'un savoir-être et le développement d'une vie croyante inspirée par l'Évangile constitue sa raison d'être.

 

De l'Association de la Salle à la Fraternité Educative La Salle

En 2000, les Frères des Ecoles Chrétiennes et les laïcs non religieux s'associent pour remplir ensemble le service d'éducation. En France, 145 établissements vivent sous l'inspiration de la tutelle lasallienne.


Les Frères des Ecoles Chrétiennes à Agen

En 1829, les frères ouvrent une école à Marmande, puis en 1834 une autre à Tonneins. En mars 1839 les Frères rétablissent au “ Refuge ” à Agen une école communale gratuite.

Le 13 mai 1880, le maire, Monsieur Durand et son conseil municipal émettent le vœu que l'école communale ne soit plus dirigée par les Frères des Ecoles Chrétiennes. Les Frères s'installent alors rue de l'Ecole Vieille. Une nouvelle fois expulsés en 1895, ils s'établissent cours Victor Hugo. En 1905, l'établissement s'appelle désormais “Institut Félix Aunac”.

 

Félix Aunac

Félix Aunac ( 1807-1893) est un banquier agenais qui a soutenu les Frères en 1881 lorsque les communautés religieuses n'ont plus eu le droit d'enseigner librement. Il a été parmi les fondateurs du comité de soutien qui, par la suite en 1895, a acquis les bâtiments cours Victor Hugo.

D'abord école de garçons, l'institution devient mixte en 1968. En 1974, s'ouvre la section d'enseignement spécialisé. En 2003, l'institution salue avec tristesse le départ de Frères Bernard, Henri et Jean-Marie.

Nous scolarisons aujourd'hui environ 1200 élèves.